© 2023 par Sérénité. Créé avec Wix.com

  • Corinne Toussaint

L’unité « corps-esprit-émotion »


Nous savons que notre énergie diminue lorsque les émotions nous assaillent, ou lorsque le stress s’empare de nous. Tout se crispe à tel point que les organes peuvent devenir dysfonctionnels. Si la médecine occidentale commence à reconnaître le versant psychosomatique des maladies, il y a longtemps qu’une des bases de la médecine chinoise est l’unité totale entre le corps, l’esprit et l’émotion.

Chaque organe est en lien avec une expression psychique. Par exemple, la volonté et le courage sont en lien et nourris par le rein, mais si le rein est déficient, la peur se manifeste. Fondamentalement, l’énergie de l’organe et de l’émotion, même si elle se module différemment, est une réalité unique.

Ainsi, alors que les personnes s’attendent à traiter un problème purement physique de digestion ou de contractures, des changements psychologiques surviennent au fil des séances.

Mais ce n’est pas tout : l’unité « corps-esprit-émotions » est aussi traversée par un environnement. C’est ce que décrit la théorie chinoise des cinq éléments, apparue au

IIIème siècle av JC. Ces éléments qui sont le bois, le feu, la terre, le métal et l’eau sont en fait cinq processus fondamentaux de changements inhérents à tout phénomène. Ils s’engendrent, se relient, se répondent et se retrouvent en toute chose : dans l’ensemble de la nature tout autant que dans l’être humain.

L’être humain n’est pas séparé de ce qui l’environne, il est un tout et participe d’un tout : c’est sur cette base, simple mais essentielle, que reposent les médecines orientales, dont le shiatsu…..

Extrait de « Vers l’équilibre avec le shiatsu » de Marie-Andrée Delhamende

#corpsespritémotions

14 vues