• Corinne Toussaint

Le corps : un creuset émotionnel…..


A la lecture du livre de Clyde W. Ford « Les cicatrices émotionnelles », je renforce en moi ce sentiment de joie d’avoir osé mêlé le Shiatsu à l’Hypnose ! Parler au corps, parler à l’esprit et obtenir des résultats étonnants avec ces techniques combinées !

Je ne résiste pas à l’idée de partager avec vous cette approche qui me correspond.

Dans la guérison et le rétablissement, la raison la plus importante pour laquelle on se concentre sur le corps est le creuset de notre expérience émotionnelle.

Le début de la vie émotionnelle est physique, pas verbale. Nous apprenons en étant touchés. Les liens affectifs, la séparation, les sentiments, les besoins et leur accomplissement sont d’abord expérimentés à travers le corps. Comment, quand et pourquoi on nous porte, on nous repose, on nous serre ou on nous repousse, vont déterminer la qualité du début de notre existence émotionnelle.

Ce que nous apprenons à ce moment-là, pour le meilleur ou pour le pire, va former la trame de notre vie émotionnelle ultérieure, va déterminer les comportements adéquats ou inadéquats dans nos relations, en tant qu’enfant, adulte et parent, va fournir des ressources personnelles pour mener à bien les défis personnels auxquels nous devons nous confronter dans cette vie….. Et ce que nous apprenons alors, nous l’apprenons à travers notre corps.

Chacun de nous utilise des canaux sensoriels différents pour traiter les expériences de la vie. Certains se servent d’avantage de la parole et de l’ouïe, d’autres sont plutôt visuels et d’autres encore préfèrent le toucher ou la kinesthésie. Lorsque nous restreignons l’expérience émotionnelle à un seul canal, nous nous limitons.

C’est aussi par des représentations que nous appréhendons notre état interne, physique et émotionnel. Si je vous demande de décrire ce que vous êtes en train d’expérimenter dans votre corps en ce moment, vous utiliserez certainement des représentations.

Certaines de vos représentations s’exprimeront sur un mode kinesthésique ou visuel. Vous direz, par exemple : « je ressens une brûlure à la jambe droite »….. Il n’y a pas vraiment le feu dans votre jambe, c’est la chaleur de l’inflammation qui vous donne cette sensation. Le feu, ici, est à la fois une représentation kinesthésique et une représentation visuelle…..

L’être humain a une capacité exceptionnelle pour utiliser l’imagerie somatique. Souvent, les informations disponibles par l’intermédiaire de notre corps ne sont pas disponibles via nos autres sens….. Nous dirons par exemple :

* Je porte un lourd fardeau

* Se taper la tête contre le mur

* Sentir son sang bouillonner

* J’ai le souffle coupé

* Je ne peux pas encaisser

* Il est sans cœur

* Je me fais de la bile

* J’ai le cœur brisé

* Cela vient du fond du cœur

* Ca me donne envie de vomir

* J’ai un poids sur la poitrine

* Ca me donne froid dans le dos

* Je suis aveuglé par la colère

* J’en ai ras le bol

* Je porte le monde sur mes épaules

* Il me fait tourner en bourrique

* Je n’ai rien dans le ventre

* Je me tords les boyaux

Et tant d’autres expressions qui imagent nos ressentis. Cela permet une « interprétation » lorsque les gens me consultent et demandent tout de même d’investiguer, de décortiquer pour parvenir à orienter les consultations.Voilà aussi pourquoi je me dois de dire que je ne suis pas un magicien et que je ne peux résoudre tous les problèmes, qu’ils soient physiques ou mental, en une seule séance…..

Nous sommes complexes n’est-ce pas ?

Alors donnez-moi le temps de vous aider, et surtout voyez si vous le souhaitez vraiment….Prenez soin de vous.

Eric

#émotions #besoins #canauxsensoriels #étatinterne #représentations #sens

23 vues

© 2023 par Sérénité. Créé avec Wix.com