© 2023 par Sérénité. Créé avec Wix.com

  • Facebook Social Icon

September 4, 2019

Please reload

Posts Récents

Prénoms et surnoms

September 4, 2019

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

Des excès et des vides...

November 12, 2016

 

Nos organes fonctionnent trop ou pas assez…

 

   La médecine orientale analyse les troubles de santé comme des déséquilibres énergétiques soit en excès, soit en vide. Ce déséquilibre peut être global ou ne concerner que certains organes. Cette notion de vide ou d’excès s’applique aussi aux différentes zones du corps dans lesquelles elle va entraîner l’apparition de douleurs, de contractures ou de faiblesses musculaires, de problèmes circulatoires.

Selon leur localisation en fonction du trajet des méridiens, ces symptômes renvoient à des organes précis : par exemple, un tennis-elbow à la pointe du coude est en relation avec l’intestin grêle, une douleur à l’intérieur du genou correspond au foie, des tensions des trapèzes vont impliquer soit le côlon, soit la vésicule biliaire selon leur emplacement, des chevilles gonflées orientent vers un dysfonctionnement des reins ou de la rate-pancréas.

 

   Un organe en vide d’énergie est un organe paresseux, fatigué, souvent congestionné, dont le fonctionnement est ralenti. Un organe en excès est un organe trop sollicité, souvent enflammé, dont le fonctionnement s’emballe.

 

   Les troubles de santé par excès ont des causes plutôt récentes et « externes », comme un excès alimentaire, un changement de temps, un effort trop intense. Généralement plus faciles à soulager, ces troubles par excès, s’ils ne sont pas traités, peuvent cependant s’aggraver avec le temps et dégénérer en problèmes chroniques, une affection qui perdure « pénétrant » à l’intérieur du corps.

 

   Les troubles de santé par vide ont plutôt des causes internes : ils sont en lien avec le mode de vie, la sédentarité, les habitudes alimentaires, les comportements et les émotions. Les troubles par vide qui s’installent dans la durée sont chroniques et profonds. Plus longs à traiter que les excès, ils invitent à réfléchir à des changements d’attitude de vie.

 

Le shiatsu rééquilibre les organes et les fonctions du corps où se manifestent des déséquilibres en hypo ou en hyper du système neurovégétatif…. Pensez-y.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous