• Corinne Toussaint

A la recherche de qui je suis...

" J'avais perdu près de trente-sept ans à me complaire dans une fausse image de ma personne. J'étais tombé dans le piège que je m'étais tendu à moi-même en acceptant au pied de la lettre la définition de moi conçue par mes parents. Ils m'avaient défini très tôt, inventé comme un mot dans un hiéroglyphe mystérieux, et j'avais passé ma vie à me conformer à cette trompeuse invention. Mes parents avaient réussi à me rendre étranger à moi-même. Ils avaient fait de moi l'image exacte de ce dont ils avaient besoin à l'époque et, parce qu'il y avait dans ma nature une part essentiellement complaisante et orthodoxe, je les avais laissés me pétrir et me mouler aux linéaments bien lisses de leur incomparable enfant. je m'inscrivais dans le cadre de leur vision. Ils sifflaient et je dansais comme un toutou dans leur petit jardin. Ils voulaient un garçon bien élevé et j'étais un festival permanent des bonnes manières perpétuées par la tradition sudiste...

Ils réussirent à faire de moi un être non seulement normal mais ennuyeux. Pourtant leur cadeau le plus inique, ils ne surent même pas qu'ils me l'offraient. Je recherchais leur approbation, leurs compliments, un amour que je n'avais toujours pas renoncé à obtenir, des années après avoir compris qu'ils n'étaient pas capables de me le donner. Aimer ses enfants, c'est s'aimer soi et il s'agissait là d'une grâce surérogatoire, déniée à mes parents, par naissance autant que par les circonstances. J'avais besoin de renouer avec une chose que j'avais perdue. Et quelque part, j'avais perdu le contact avec l'homme qui existait potentiellement en moi. J'avais besoin d'accomplir une réconciliation avec cet homme à naître, besoin de l'amener en douceur à sa maturité."


(extrait : "Le Prince des marées" Pat Conroy)




© 2023 par Sérénité. Créé avec Wix.com